Comment fonctionne la défiscalisation immobilière ?

De nombreux français se plaignent de payer trop d’impôts mais beaucoup ignorent la pléthore de dispositifs auxquels ils peuvent recourir pour alléger leur facture fiscale. Dommage de s’en priver ! Pour réduire votre règlement au trésor public, découvrez les différentes formules mises en place par l’État.

Payer moins d’impôts grâce à la défiscalisation

La défiscalisation regroupe tous les procédés qui permettent d’obtenir des rabais fiscaux. Grâce à différents investissement ou placements, les contribuables français ont la possibilité de réduire le montant d’impôt inscrit sur leur avis d’imposition et dans certains cas, peuvent même le rendre nul. Toutes ces méthodes sont englobées sous le nom de « niches fiscales ».

Pour bien optimiser votre défiscalisation, il est important de prendre conscience des plafonds. En effet, le total des avantages fiscaux pour un foyer fiscal sur une année ne peut pas excéder 10 000€, ou 18 000€ dans le cas d’investissements Outre-Mer ou SOFICA. Si vous payez moins d’impôts, vous aurez donc la possibilité d’annuler totalement votre imposition, grâce à un montage judicieux et efficace de vos placements.

Parmi les procédés pour défiscaliser, les placements immobiliers restent une valeur repère et permettent de bâtir un patrimoine tout en profitant de cadeaux fiscaux. Différentes formules permettent aux contribuables d’investir dans la pierre et de réduire leurs impôts. Elles sont régies par des modalités et des conditions spécifiques, et le type de bien ciblé doit répondre à des critères d’éligibilité stricts.

Les dispositifs de défiscalisation immobilière

Pour vous aider à choisir le dispositif de défiscalisation immobilière le plus avantageux et le plus rentable par rapport à votre situation, découvrez les différentes lois en vigueur en 2018 :

  • La Loi Pinel : elle permet de profiter d’un rabais fiscal de 12, 18 ou 21% du montant du bien neuf acheté, pour une durée de mise en location de 6, 9 ou 12 ans. Plafonnée à 300 000€ d’investissement, elle peut vous faire bénéficier jusqu’à 63 000€ de réduction d’impôt sur 12 ans.
  • La loi Censi-Bouvard : il s’agit de location meublée non professionnelle qui ouvre droit à un rabais de 11% de la valeur du bien HT sur votre impôt. Elle concerne les logements neufs situés dans des résidences de services.
  • La loi Malraux : elle a pour but d’encourager la réhabilitation de logements anciens dans les centres-villes. Elle offre une réduction fiscale sur le montant des travaux engagés.
  • La loi Cosse : elle permet de profiter d’un abattement fiscal sur les revenus fonciers dans le cadre de la location d’un appartement soumis à des plafonds de loyers.

Pour que cela soit plus clair, nous ne pourrions que vous recommander de lire l’exemple qui suit qui est assez complet et qui pourra vous permettre enfin d’y voir beaucoup plus clair. En effet, il se trouve qu’en termes de défiscalisation, avec la loi Malraux vous allez pouvoir faire des travaux parfaitement éligibles à ces avantages !

Comment utiliser la loi Malraux pour une défiscalisation ?

Il se trouve qu’aujourd’hui, de plus en plus de français font vraiment tout ce qui est possible pour eux pour pouvoir facilement faire de la défiscalisation immobilière. Mais il se trouve que cela n’a vraiment rien de très simple, et vous pourriez être alors très surpris de savoir que dans certains cas de figures, cela peut paraître beaucoup plus compliqué qu’il n’y paraît. En effet, il est impératif de bien suivre la loi qui peut être parfois assez délicate, et vous n’aurez pas le droit à l’erreur dans aucun cas ! C’est pour cette raison que nous vous conseillons de lire quelques informations comme par exemple ce site qui comporte un exemple d’un investissement en loi malraux qui est pour le moins très judicieux, c’est le moins que l’on puisse dire. Vous allez ainsi pouvoir vous rendre compte que dans bon nombre de cas, il se pourrait que vous ayez réussi une défiscalisation qui peut augmenter à plus de 70 000 euros, ce qui est assez considérable, il faut bien le dire. Concrètement, vous allez pouvoir par exemple prendre le cas de figure d’un bien qui aura coûté 175 000 euros pour un montant de travaux de 50 000 euros : cela consiste donc à un investissement total de 225 000 euros. Dans cette option, vous allez pouvoir constater que le montant de votre défiscalisation peut aller jusqu’à 15 000 euros, ce qui est assez considérable. Dans un autre cas de figure, si vous avez par exemple un bien qui aura coûté encore une fois 175 000 euros et que cette fois-ci vous avez pu décider de doubler le montant des travaux pour avoir une enveloppe de 100 000 euros, avec un investissement total de 275 000 euros, vous vous rendrez compte alors qu’il est tout à fait possible de défiscaliser 30 000 euros, rien que cela !
Il existe un dernier exemple assez intéressant, où comme vous allez pouvoir le découvrir, dans un cas où un achat d’un bien immobilier pourra représenter 350 000 euros au total avec en complément des travaux qui s’élèvent à 250 000 euros pour un investissement total de 600 000 euros (ce qui représente par ailleurs un très bel investissement dans le domaine de l’immobilier, il faut bien le dire), il se trouve alors que le montant de la défiscalisation pourra alors s’élever à 75 000 euros.
Concernant ces trois exemples, si vous souhaitez plus d’informations, nous vous recommandons vivement d’aller consulter la page mentionnée plus haut pour découvrir tous les détails de cette défiscalisation qui est pour le moins très avantageuse pour vous ! Vous pourriez par exemple en profiter pour faire des travaux éligibles, puis par la suite louer votre bien et enfin défiscaliser : vous allez constater que vous pourrez bénéficier de très belles économies en perspective !

Comme vous allez pouvoir le constater, il se trouve que ce dispositif de défiscalisation dispose de bien d’avantages, et vous auriez clairement tort de ne pas en profiter. Par ailleurs, il est toutefois très important de bien rappeler que d’autres possibilités s’offrent à vous pour pouvoir défiscaliser, et vous auriez tort de les ignorer car ces dernières peuvent faire toute la différence dans certains cas de figure, il faut bien le dire !

Comment trouver plus d’informations sur la loi Malraux ?

Si vous êtes décidé à investir et que vous voulez absolument avoir beaucoup plus d’informations sur la loi Malraux, alors il est cette fois-ci temps pour vous de vous rendre sur un site qui vous permettra de télécharger gratuitement un guide vraiment complet sur la loi Malraux, c’est la meilleure option qui s’offre à vous ! En effet, ce domaine peut parfois paraître assez complexe pour certains français qui n’ont pas toujours l’habitude d’investir dans le monde de l’immobilier, mais avec cette option qui s’offre à vous vous serez sûr et certain de ne faire aucune erreur…